Comment mesurer et évaluer le bilan carbone de votre entreprise ?

Mesurer l'empreinte carbone d'une entreprise est plus important que jamais. En effet, clients, employés et partenaires surveillent de plus en plus les émissions de gaz à effet de serre des entreprises. Et il ne suffit pas d’établir une estimation. En effet, les entreprises ont besoin de données précises et fiables sur leurs impacts sur le changement climatique et leurs efforts en matière de développement durable. Ainsi, le calcul du bilan carbone d'une entreprise est la première phase pour trouver des moyens de réduire les émissions. Les données vous montrent exactement où votre activité a un impact.  

Avoir l’œil partout

Pour les entreprises, tout ce que vous utilisez, achetez ou consommez au quotidien a une empreinte carbone et est donc inclus dans le bilan carbone de votre entreprise.

A voir aussi : Comment assurer le bon fonctionnement d'une entreprise ?

Pour mesurer et évaluer le bilan carbone de votre entreprise, comprenez tout d’abord : 

  • Pourquoi vous devez mesurer l'empreinte carbone de votre entreprise ?
  • Comment cette mesure s'intègre-t-elle dans votre développement durable ?
  • Comment elle impacte dans votre stratégie commerciale globale ?

Ainsi, cela vous aidera à évaluer la meilleure façon de mesurer les émissions et de prioriser les projets de réduction. 

A lire aussi : En quoi le support de communication en papier plié animé est-il une option originale ?

L'une des premières étapes de la création de votre empreinte carbone, la phase de collecte, définit et collecte toutes les données qui reflètent vos activités en tant qu'entreprise.  

L'étape suivante consiste à collecter des données sur les émissions. Vous pouvez le faire vous-même, mais si vous devez vous conformer à certaines normes telles que l'exactitude et la précision, la fiabilité et la transparence, c'est une bonne idée d'engager un expert externe. Lire plus ici.

Les données nécessaires pour le calcul d’un bilan carbone

En général, le périmètre temporel d’un bilan carbone est d’une année, car le calcul nécessite toutes les données pour cette période. Vous pouvez également ajuster cette plage à votre convenance, voire réalisé des bilans carbones prospectifs. Par la suite, les données seront converties en émissions de gaz à effet de serre créées par votre activité.

Il se décline deux types de données : monétaires et physiques. Ces dernières peuvent avoir des unités différentes qui affectent la valorisation des émissions. 

L’approche monétaire qui consiste à la conversion en valeur monétaire soit euros, livres ou dollars en kgCO2e. Cette conversion est basée sur un chiffre clé de devise exprimé, par exemple, en kgCO2e/€. 

L’approche physique, il s’agit de convertir des données physiques en km, kg, kWh, en kgCO2e. La conversion est effectuée à l'aide d'un facteur d'émission exprimé par exemple en kgCO2e/km. 

En multipliant toutes les données d'activité par le facteur d'émission approprié, il ne vous reste plus qu'à calculer l'empreinte carbone de votre entreprise. 

Ces ratios monétaires et ces facteurs d’émission sont disponibles sur des bases de données publiques et privées, sectorielles ou nationales. La Base Carbone est une référence française, fournie par l'ADEME et librement accessible. Il y en a beaucoup d'autres.